Tags: exercice

Le sport bientôt sur nos ordonnances ?

In : Actualité de la rééducation, Pathologies d'ordre physique, Troubles cognitifs, Posted by charles on avr.04, 2010

Traitement par le sport : pas encore dans les mœurs

Nous évoquions récemment sur inforeeducation.com l’utilisation des jeux vidéos, et plus particulièrement de la console Wii en matière de rééducation suite à un accident vasculaire cérébral. Je vous propose aujourd’hui de continuer un peu dans la même voie avec un article très intéressant de L’Express sur le sport à but thérapeutique.

A beaucoup en entendre parler, les améliorations des traitements médicamenteux et leurs fortes retombées médiatiques nous feraient presque oublier les vertus curatives du sport. Pourtant l’activité physique, qui se décline en moult pratiques, permet de répondre efficacement à un très grand nombre de pathologies pour lesquelles on prescrit  à l’heure actuelle quasi systématiquement des médicaments.

Les vertus thérapeutiques du sport sont nombreuses

Une réponse à bon nombre de pathologies

« L’activité physique est un multimédicament », résume le Pr Duclos: « elle fait baisser la tension, le taux de glucose, ainsi que le niveau du mauvais cholestérol et des triglycérides. A l’inverse, elle dope la production d’hormone de croissance et le potentiel cognitif de l’individu. Résultat: la liste des pathologies que le sport aide à combattre est longue, des problèmes cardio-vasculaires au diabète en passant par les insuffisances respiratoires, l’obésité, la dépression, l’hypertension, l’ostéoporose, l’arthrose et les maladies neurodégénératives. Il pourrait bien, aussi, réduire les risques de rechute en cas de cancer du sein et du côlon. »

Selon le Dr Christophe Delong, chef du service de médecine physique de l’hôpital Sainte-Périne à Paris, « Dans un pays qui a tendance à survaloriser le cerveau au détriment du corps, la recherche sur les bénéfices du sport est encore peu développée ». Pour son confrère le Dr Bruno Sesboüé, qui exerce au CHU de Caen, « Les médecins prennent conscience que l’activité physique soigne et il faut les former à ce nouveau type de prescription. Ils ne peuvent plus se contenter de vagues conseils généraux, du genre faites un peu d’exercice. Ils doivent apprendre à préciser quelle activité et à quelle dose. »



Le meilleur exercice : se laisse pendre

In : Actualité de la rééducation, Pathologies d'ordre physique, Posted by astrid on déc.12, 2009

Il existe beaucoup d’exercices que nous pouvons réaliser tous les jours à la maison. Le meilleur est de se pendre par les bras… comme les singes !

Vous n’avez besoin pour cela que d’une barre fixe au plafond ou d’une barre métallique s’installant dans l’encadrement d’une porte et que l’on trouve dans tous les magasins de sport.

Agrippez-vous avec vos mains à la barre et laissez vous pendre. Si la barre est trop basse, pliez les genoux, ou si votre poids ne vous permet pas de vous pendre à la force de vos bras, aidez-vous de vos pieds (mais le moins possible).

Commencez doucement : restez pendu 5 à 10 secondes. Puis augmenter pour le faire 30 secondes tous les jours. Cet exercice enlève les forces de compression qui s’exerce sur les disques et les vertèbres. Il est donc fortement recommandé pour les gens qui souffrent d’hernie discale. Il aide à prévenir et à réduire l’ostéoporose chez les personnes âgées. Il étire toute la colonne vertébrale et les muscles du dos.

Idéal !

Tags :