Tags: ordre kinésithéapeute

Interdiction d’exercer faute de cotisation pour une kinésithérapeute

In : Actualité de la rééducation, L'actualité de la kinésithérapie, Posted by charles on août.08, 2010

Dans le domaine de la kinésithérapie comme dans quelques autres, un Ordre assez récent a été créé pour représenter les praticiens. Loin de faire l’unanimité de part une légitimité contestée, l’obligation qu’a chacun de s’y inscrire moyennant une cotisation comprise entre 130 et 280€ (selon le statut libéral ou salarié et l’assimilation cadre ou non de ce dernier) pose problème.

Ordre national de kinésithérapie

L’affaire opposait donc à partir d’hier l’Ordre à une kinésithérapeute exerçant depuis 1986 pour « exercice illégal de la profession de kinésithérapeute ». Fait assez rare, surtout quand on sait que sur 60 000 kinésithérapeutes en France, environ 8 000 sont dans la même situation. Seulement le procès devrait tourner court puisque risquant l’interdiction d’exercer, la principale intéressée à renvoyé son dossier d’inscription à l’Ordre.

Toutefois l’histoire ne s’arrête pas là puisque surprise et mécontente de voir son cas traité de manière exceptionnelle, la kinésithérapeute entend bien expliquer son choix de ne pas s’inscrire sur la scène publique mise à sa disposition depuis hier.

L’auteur de l’article « Un kiné au tribunal pour ne pas avoir cotisé à l’Ordre » fait le parallèle avec la situation des infirmières et infirmiers, en délicatesse également leur Ordre. Ce dernier pourrait en effet faire pression sur ceux n’ayant pas cotisé en menaçant leur droite d’exercer. Toutefois le faible taux d’inscription risque de compliquer la situation.